mercredi 10 mars 2010

Princesse Diana F+

Cette fois-ci, ce n'est pas une mais deux séries de photos que je vous propose et qui toutes ont été prises lors du dîner - ultra privé :) - que j'avais organisé le mois dernier au Caffé dei Cioppi.

Ces photos restent certes dans la continuité de celles que j'ai déjà montrées ici (soirée entre amis, pellicule noir et blanc, expositions multiples à profusion, utilisation du grand angle et de la lentille dédiée à la prise de vue rapprochée)  mais à une petite différence près: trois d'entre elles ont été prises avec l'aide d'un "Diana+ Splitzer" (en photo ci-dessus) qui permet de n'exposer que partiellement le film... Saurez-vous les reconnaître?








 
(réponse: il s'agit des onzième, treizième et dix-neuvième photos!)

Le principe du splitzer est assez simple. Déjà, comme la plupart des accessoires du Diana, il s'agit d'un simple - mais astucieux! - bout de plastique qui, dans le cas présent, se place à l'extrémité de l'objectif et permet d'en obturer une partie. Par exemple, tel qu'il est présenté sur la photo illustrant cette note, le splitzer obturera les trois quarts de l'objectif (seul le quart supérieur droit du film sera donc exposé). Ainsi, en jouant sur l'ouverture du splitzer et en exposant le film à plusieurs reprises, il devient possible de juxtaposer quelques prises de vue - certes partielles - sur une même photo! La dix-neuvième photo, par exemple, résulte de trois prises de vue successives: quart inférieur gauche, quart inférieur droit et moitié supérieure. En tous les cas, j'aime beaucoup l'effet produit et suis impatient de prendre de nouvelles photos avec le splitzer!

Pour finir, place à un peu d'autocritique! Déjà, je reste déçu par mon cadrage qui tend un peu trop à scalper les sujets: j'espérais une plus nette amélioration depuis la dernière fois mais j'ai visiblement encore de la marge de manœuvre! Autre point: pour que mes photos restent "lisibles", il faut vraiment que je me calme sur les expositions multiples ou tout du moins que j'essaye de ne pas superposer plus de deux prises de vue à la fois... Y parviendrai-je jamais? Le suspense est insoutenable :)

3 commentaires:

david a dit…

Hm tient le caffe dei cioppi j'y suis passé la semaine dernière (mais pas reservé donc out), ca a l'air SU-PER !

solen a dit…

Chan-mé ce joyeux bordel !!

:)

très artistique monsieur !

christophe a dit…

Jolie petite série avec des modèles splendides hehe ;)

Enregistrer un commentaire