lundi 29 mars 2010

Bizan

Alors que j'avançais tranquillement le long de la rue Sainte-Anne, je vis entrer quelqu'un dans ce restaurant japonais dont on m'avait dit - il y a fort longtemps! - le plus grand bien, mais que j'avais fini par croire fermé. Et pour cause, le Bizan n'est pas vraiment du genre tape-à-l'œil: à peine y devine-t-on une quelconque activité. La carte du déjeuner est pourtant affichée à l'extérieur: les plats sont classiques dans l'ensemble (sushis, sashimi, chrirashi, tempura) et leur prix tourne autour de 25€. Pas donné, mais la tentation est grande...

Irashaimase! Aussitôt entré, me voilà transporté au Japon! Enfin un restaurant tel que j'ai pu en voir là-bas, à la décoration sobre, neutre, minimaliste, épurée: ici, point de folklore superflu! Je m'installe au comptoir derrière lequel s'affaire le chef, idéale distraction pour le gourmet solitaire. Je commande un chirashi (25€) ainsi qu'un thé vert (3€) histoire de ne pas trop faire monter la note (il y avait sinon un choix assez important d'alcools japonais - compter 9€ environ pour un verre). Entendre l'équipe du restaurant - ainsi que certains clients - parler japonais renforce la sensation de dépaysement.

Pour me mettre en appétit, l'on me sert un petit mélange d'épinards crus et de saumon cuit, suivi de nouilles soba. Puis vient le plat à proprement parler, accompagné d'une soupe miso. Première surprise: le riz et le poisson (saumon, thon, turbot, daurade et sériole) sont servis séparément - une première pour un chirashi! Je pense alors à une erreur, mais finis par m'apercevoir qu'il en est ainsi pour tous ceux qui commandent un chirashi. Qu'importe! A la seconde où je goûte le riz, je mesure déjà le fossé entre véritables et pseudo-restaurants japonais, définitivement bannis de mon alimentation depuis mon deuxième séjour au Japon. Quant au poisson, il est tout simplement d'une extrême fraîcheur. La soupe est succulente et me surprend à son tour puisque je n'y trouve pas de tofu mais... des palourdes! Que du bonheur! Et cette fois-ci, je n'ai pas manqué de prendre quelques photos:





Enfin, les plus fortunés d'entre vous pourront, le soir, probablement se faire très plaisir avec des menus à 60€, 100€ ou... 150€!

Bizan - 56, rue Sainte-Anne - Paris II
Ouvert du lundi au samedi, de 12h à 14h et de 19h à 22h (dernière commande).
Réservations au 01 42 96 67 76.

2 commentaires:

Steph a dit…

Comme d'hab : à chaque fois que je te lis, je finis par avoir faim !

mangalatte a dit…

Bonjour, je découvre ton blog qui me plait beaucoup !
Ce resto a l'air terrible, dommage qu'il soir si cher ... T_T

Enregistrer un commentaire