mardi 5 janvier 2010

Spotify

Comme je l'avançais dans ma dernière note, je m'en viens vous parler de Spotify, un service d'écoute de musique en ligne de moins en moins confidentiel puisqu'il compterait déjà quelques millions d'utilisateurs à travers l'Espagne, la Finlande, la France, la Norvège, le Royaume-Uni et la Suède (seuls pays où le service est disponible pour le moment). Pour ma part, j'utilise Spotify depuis peu, mais de manière pour le moins intensive!

A la différence d'autres services du même type (auxquels l'on accède à partir d'un navigateur web), l'écoute de musique via Spotify nécessite l'installation - rapide - d'un logiciel très simple d'utilisation. En principe, une invitation est requise pour s'inscrire gratuitement à Spotify, mais il est étonnamment facile de passer outre puisqu'il suffit de cliquer ici* pour accéder directement au formulaire d'inscription!

En termes de contenu, le catalogue musical de Spotify apparaît beaucoup plus fourni que celui d'autres concurrents. En effet, j'ai eu la bonne surprise d'y trouver de nombreux albums que j'attendais d'écouter depuis longtemps! A contrario évidemment, certains de mes albums fétiches n'y figurent pas alors qu'ils sont disponibles sur Deezer par exemple. Au final, tout n'est qu'une question de droits de diffusion (lesquels varient de surcroît d'un pays à l'autre) et de goûts musicaux mais, en ce qui me concerne, j'y trouve largement mon compte. Un reproche toutefois: outre la vilaine page d'accueil, les recommandations musicales ne m'apparaissent pas pertinentes et encore moins originales; mieux vaut donc savoir à l'avance ce que l'on vient écouter!

De plus - ne nous leurrons pas! - l'écoute de musique en ligne (même gratuite) a un prix: toutes les 20 minutes environ, un message publicitaire se glisse entre deux morceaux, vantant les mérites des versions payantes de Spotify, voire promouvant quelque artiste disponible à l'écoute (sauf erreur de ma part, cette pratique vient également d'être adoptée par Deezer).

Enfin, pour être tout à fait honnête, la seule et unique raison pour laquelle j'ai commencé à utiliser Spotify - et nul autre service équivalent - est qu'il permet nativement d'alimenter les profils last.fm! Pour ceux qui ne connaissent pas (encore) last.fm, il s'agit d'un site communautaire dédié à la musique: entre autres fonctionnalités, la collecte des informations liées à la musique que vous écoutez permet au site d'établir toutes sortes de statistiques et recommandations. Évidemment, je ne manquerai pas de bientôt consacrer une note sur le sujet! En réalité, je suis à ce point attaché à last.fm qu'il m'est devenu difficile d'écouter de la musique sans possibilité de mettre à jour mon profil en conséquence! Je cesserais donc probablement d'utiliser Spotify si cette fonctionnalité venait à disparaître... mais en attendant, quelle orgie de musique :)

* Depuis le 18 janvier 2010, il n'est malheureusement plus possible de s'inscrire à Spotify sans invitation...

2 commentaires:

Solen44 a dit…

intéressant ! merci Fred ;)

dans la même lignée, connais-tu Beezik (http://www.beezik.com/beezik/publicHome.jsp) ?
ce site permet de télécharger gratuitement ET LEGALEMENT tous les MP3 que tu veux (même si la Base de Données est encore à enrichir je trouve). Le principe est simple : tu cliques sur une pub video et ensuite tu as ton lien de téléchargement (l'enregistrement du titre est en plus quasi instantané).

En plus, plus tu télécharges, plus tu as de points que tu peux transformer en bons d'achats chez des sites partenaires.

Je commence tout juste à découvrir ce site, et pour moi qui n'osais jamais télécharger et bien voilà qui va peut être m'aider à me refaire une discothèque MP3 correcte !

Mais vu que ce n'est pas un site d'écoute en ligne de musique, je pense pas qu'il rentre dans tes critères de last.fm (je connaissais pas non plus !)

Tanit a dit…

Merci Fred, comme promis, je suis allée faire un tour, j'écoute en ce moment mon premier morceau. A moi les joies de cette découverte.
Mon avis n'est pas des plus avisés, étant une pietre connaisseuse, mais j'aime bien. A bientôt.

Enregistrer un commentaire