vendredi 15 janvier 2010

Ed Laurie - Small boat big sea...

Pour faire suite à une première rétrospective musicale dont la moyenne d'âge des protagonistes peine à atteindre les vingt-cinq printemps, je vous propose un peu plus de vécu et de maturité en la personne d'Ed Laurie, auteur, compositeur et interprète anglais de 38 ans, dont le tout premier album Small boat big sea... a vu le jour à la fin de l'année 2009.

Même si je fus loin d'encenser Deezer dans mes dernières notes, il me faut bien avouer que je lui dois la découverte de ce très bel album, lequel a bénéficié peu après sa sortie d'un encart sur la page d'accueil même du site. Une découverte à mettre finalement sur le compte de la chance (je n'ai pas dû utiliser Deezer plus de deux semaines) et - j'imagine - de l'intuition (je n'ai eu d'autre "appât" que la pochette, touchante d'humilité).

Small boat big sea... se présente comme une invitation au voyage, par ailleurs difficile à décliner. De sa voix profonde et envoûtante, Ed Laurie nous embarque tout au long de l'album vers des contrées aux latitudes incertaines, au son d'une musique apatride, affranchie du cadre strict du folk anglo-saxon (guitare flamenco, sonorités d'Europe Centrale, etc.). En résulte un très subtil métissage musical auquel les racines disparates du songwriter ne sont probablement pas étrangères (mère d'origine russe et brésilienne, père anglais d'origine écossaise).

N'ayant pu applaudir Ed Laurie au Café de la Danse le mois dernier, j'attends impatiemment son prochain passage dans la Capitale! Of course, je vous tiendrai au courant via la rubrique À réserver (accessible directement depuis la colonne de droite) et désormais agrémentée de liens vers... Spotify! Décidément, je n'ai plus que ce mot à la bouche :)

Cliquez ici pour accéder à l'intégralité de l'album Small boat big sea... via Spotify ou sur le lecteur* Deezer de la colonne de droite pour en écouter le titre d'ouverture, Albert.

* Pour des raisons totalement dépendantes de ma volonté, j'ai préféré ôter ce lecteur depuis.

4 commentaires:

David a dit…

Merci pour la découverte ! Trés bon album !

David a dit…

En fait ca me fait un peu penser à Nick Drake...

Tanit a dit…

J'aime beaucoup a priori, mérite une deuxième écoute pour que j'apprécie vraiment, mais ça m'a bien accrochée ! le coté anglais ? Rrr charming ;-)

karine a dit…

J'ai acheté presque par hasard cet album qui était en écoute libre chez Virgin et la première impression avait été favorable. Depuis je l'écoute en boucle et y puise une certaine sérénité.J'adore ce mélange voix, guitare et clarinette sans arriver à définir un style précis ...

Enregistrer un commentaire